Dossier de presse 2011

 

PRESENTATION GENERALE


Organisé par l'association Miroirs d'ailleurs, Miroirs du Futur est un festival organisé à Civray, petite ville du Poitou,  autour des littératures du fantastique, du merveilleux et de la science-fiction.

Trois festivals ont déjà été organisés en 1999, 2000 et 2010.

La prochaine édition est prévue les 6, 7 et 8 mai 2011, avec de nouveaux intervenants de qualité, le vendredi 6 étant réservé aux scolaires.

Cette année, des classes d’établissements scolaires de Civray ont travaillé sur le thème du salon et nous proposerons leurs oeuvres en avant-première le vendredi, les oeuvres graphiques étant exposées pendant toute la durée du salon.

Comme d'habitude, des animations diverses sont prévues : expositions, conférences, tables rondes, démonstrations in situ, dédicaces... : consultez le programme !
 
Notre but : faire découvrir toutes les littératures de l'imaginaire et montrer que nous avons déja un pied dans le futur.

Notre festival est ouvert à tous : auteurs, éditeurs, illustrateurs, photographes, concepteurs de jeux (vidéos et autres), scientifiques, animateurs de jeux de rôles, magasins spécialisés...
 
Pour cela, nous souhaitons fédérer et accueillir toutes les personnes intéressés par cette manifestation qui se veut ludique, mais intelligente !


PROGRAMME GENERAL

AUTEURS ET INTERVENANTS

Cette année encore, vous pourrez rencontrer une belle brochette d'auteurs, admirer des expositions, assister à des conférences et des tables rondes (encore en préparation).


Auteurs en dédicace :
Yal AYERDHAL
Claire et Robert BELMAS
Michel CORDEBOEUF
Sylvie DENIS
Sarah DOKE
Jean-Claude DUNYACH
Gilles FRANCESCANO
Sandrine GESTIN
Antoine LENCOU
Sophie MOULAY
Adeline NEETESONNE
Stéphane TAMAILLON
Roland WAGNER

Dessinateurs de B.D. en dédicace :
Fred DALPHIN, dessinateur de BD, qui a également édité un livre numérique
Jean-Philippe POGUT, auteur de notre affiche, qui fera des caricatures Mangas des visiteurs sur son stand.

Peintres
Jean-Jacques CHABEAUDIE - Peintures fantastiques
Gilles FRANCESCANO – Illustrations de couvertures

Infographiste
Yann MINH

Conteurs
Daniel LIAMIN
Corinne PAIGNOUX

Conférences
Les mystères de l’archéologie, présentée par Jean-Michel LEUVREY, archéologue préhistorien (Les grottes du Chaffaud – Savigné)
Visite du Noomuséum par Yann MINH

Exposition
Robert CHARROUX et son univers : pièces archéologiques provenant du musée personnel de l’auteur, gracieusement prêtées par son fils, Joël GRUGEAU.

Stands
Make up for life, école de coiffure et de maquillage : démonstrations de maquillage professionnel (cinéma), maquillage des enfants.
Fantasy : l'échoppe médié'val
Fées et elfes : Fairyland, figurines de collection
Librairie de livres d'occasion
Vêtements et accessoires gothiques/romantiques et cosplay : Kimiko (La Rochelle)
Tatoueur : Valère Tattoo (Angoulême)
La librairie–papeterie-presse Clair de plume de Ruffec accueillera nos auteurs et vous présentera une sélection d'ouvrages.

Spectacle
Samedi après-midi, Michel Cordebeuf présentera son spectacle : légendes du Poitou.

Journée "scolaires"
Le vendredi après-midi sera dédié aux scolaires de la ville qui présenteront leurs oeuvres (littéraires ou artistiques) sur le thème du festival à la salle La Margelle.
Ensuite, Michel Cordebeuf présentera un spectacle, légendes du Poitou, suivi par un échange avec des auteurs.

 

 

 

 

 

IMPLICATION DES SCOLAIRES

Pour cette 4ème édition de ce salon des littératures de l’imaginaire, notre association désire  y associer  tous les établissements scolaires qui le désirent.

Pour ce faire, nous suggérons que une ou deux classes de chaque établissement créent  un travail, individuel ou collectif sur ce thème, qui pourra être graphique ou littéraire.

Les classes participantes seront invitées vendredi après-midi à présenter leurs œuvres, avant d’assister à un spectacle créé par Edouard et Stéphanie Brasey, auteurs reconnus du merveilleux et des contes.
Les élèves pourront rencontrer également des auteurs.

Les œuvres seront en outre exposées pendant toute la durée du salon.

Si cette première édition est concluante, il est prévu de créer lors des prochaines  éditions un prix destiné aux scolaires, ainsi que d’organiser des résidences d’artistes au cours desquelles les élèves pourront travailler avec un professionnel de la littérature jeunesse afin de créer une œuvre collective qui sera là aussi présentée au public lors du prochain salon.


Ont répondu présent :
- l’école primaire publique
- l’école primaire Jeanne d’Arc
- le lycée André Theuriet
- le lycée professionnel Les Terres rouges.


Fiche technique :

Les créations devront respecter le thème du salon, soit : fantastique, science-fiction, contes, mangas.

Œuvre graphique
Toute forme possible (dessins, sculptures…).
Œuvre originale ou copie (avec mention de l’auteur).
Les artistes devront présenter leurs œuvres.
Pas de format imposé : cependant, l’œuvre devra pouvoir être transportée et exposée au public lors du salon. Elle sera restituée à l’établissement après le salon, mais l’association ne peut ête tenue responsable en cas de dégradation.

Oeuvre littéraire
Création originale sous forme de poème, court texte, nouvelle, saynète…
Celle-ci sera lue par au public le vendredi après-midi par son ou ses auteurs.

 

 

 

AUTEURS

Claire et Robert BELMAS
Robert BELMAS :
Né à Narbonne le 20 février 1950, il a été Docteur en physique atomique et Directeur de recherches au Commissariat à l’Energie Atomique.
Prix Paul Vieille 2007.
 
Claire BELMAS :
Née à Toulouse le 3 septembre 1951, elle est titulaire d’une maîtrise sur le troubadour limousin Peire Cardenal. Agrégée de lettres modernes, elle a enseigné au Lycée Saint-Michel de Picpus (Paris 12e) de 1981 à 1992.
 
Claire et Robert Belmas, c’est l’association d’une littéraire, mais raisonneuse impénitente, et d’un scientifique, mais littéraire contrarié. Peut-être leur point de rencontre créatif se trouve-t-il dans ces milliers de kilomètres qu’ils ont parcourus à pied dans les régions les plus reculées de France. C’est là en effet, devant le spectacle de la “ désertification ” grandissante du monde rural, que leur est venue l’idée des Terres Mortes, qui a constitué le noyau et forgé l’unité de leur premier cycle de nouvelles.
 
Très attirés par l’anticipation à court terme, R. et C. Belmas ont développé en parallèle des Terres Mortes un second cycle complémentaire : celui des Hypercités, qui a pour cadre l’univers urbain étouffant où la majeure partie de l’humanité s’est enkystée.
 
Leurs Chroniques des Terres Mortes, roman-mosaïque regroupant des textes issus de ces deux cycles, sont parues en 2000.
Un roman, Épicentre, est venu compléter et prolonger en 2008 leur exploration de cet univers de contrastes. 
De nombreuses autres nouvelles indépendantes de ces cycles ont également été publiées dans diverses revues françaises et étrangères, dont la prestigieuse revue Europe. Un roman de space-opéra, Mars heretica, est aussi paru en 2002.
Ils sont titulaires de nombreux  prix littéraires pour leur œuvre.
 

Michel CORDEBOEUF
Michel Cordeboeuf est un conteur bien connu dans notre Poitou.
Outre des séances de dédicaces, il nous présentera un spectacle, Légendes en Poitou, réalisé spécialement pour le festival, vendredi après-midi pour les classes scolaires participant au festival, puis le samedi après-midi.
   
Michel Cordeboeuf est un écrivain et chanteur français.
Depuis près de vingt ans, il sillonne les villes et villages de France avec des spectacles où l'enfant est tour à tour spectateur et intervenant (L'étrange Pays de Monsieur Tribal, La cabane à chansons...).
Il est également l'auteur de plusieurs spectacles de chansons en tant qu'auteur interprète (Rue de la Chanson qui rend hommage aux plus grands poètes de la chanson Française ou encore La terre au bout des mains qui retrace à travers des voix et des images originales, l'histoire de l'agriculture).
Il a depuis une trentaine d'année publié une cinquantaine d'ouvrages. Certains d'entre eux constituent de véritables témoignages de l'histoire de France, retraçant la vie quotidienne de différentes classes sociales et des traditions pour la plupart poitevines.
Il écrit désormais des contes et des romans.


Frederick DALPHIN           
Le petit Fredd eut une enfance sans histoires et grandit tranquillement entre Astérix, Lucky Luke et Tintin.
Mais à l’âge de 13 ans il tombe sur un album des X-Men, et c’est alors que tout devient clair pour lui…
Il est un mutant, c’est certain !!
Etant donné son âge ses pouvoirs ne devraient plus tarder à se manifester.
En attendant le grand jour où il pourra se lancer en tant que super héros free-lance, Fredd continue à user ses pantalons sur les bancs de l’école mais noircit alors les marges de ses cahiers de personnages aux costumes divers et variés (après tout il ne sait pas encore quels seront ses pouvoirs^^).
Ne voulant pas être pris au dépourvu, Fredd se met à dévorer BD, films et romans de science-fiction et d’heroïc-fantasy pour être sûr de maîtriser le sujet lorsque le moment serait venu.
Le temps a passé et les pouvoirs de Fredd ne se sont pas encore manifestés. Loin de renoncer il travaille encore et toujours. Aujourd’hui, une première BD « Sergent Bork » est disponible sur AppleStore, et demain … qui sait … ?

  
Sylvie DENIS
Sylvie Denis, née à Talence le 10 novembre 1963, est considérée par beaucoup comme la grande dame de la science-fiction française, tant en raison de ses activités multiples dans le domaine (novelliste, romancière, essayiste, critique, anthologiste, traductrice, rédactrice en chef) que de son attachement à une science-fiction accordant une grande place aux technosciences et à leur impact sur les sociétés humaines.
 
Elle a reçu le Prix Solaris en 1988 pour L'Anniversaire de Caroline, le prix Rosny aîné en 2000 pour Dedans, dehors, et le prix Julia Verlanger en 2004 pour Haute-École.
 
Ses premiers textes paraissent à la fin des années 1980.
Son premier recueil, Jardins virtuels en 1995, est réédité en 2003 chez Gallimard dans une version largement augmentée (treize nouvelles au lieu de cinq).
 
Son premier roman, Haute-École (2004), paru aux éditions de l'Atalante, est une ?uvre de fantasy noire parfaitement atypique, qui repose notamment sur une réflexion poussée sur la notion d'éducation.
 
Co-fondatrice au milieu des années 1990 de la revue Cyberdreams, qui reçoit le Grand Prix de l'Imaginaire en 1996, elle assure seule le poste de rédactrice en chef sur les derniers numéros.
 
Parmi les anthologies qu'elle a réunies, citons surtout Escales 2001 qui rassemble la fine fleur de la SF francophone.
Outre Greg Egan, elle a également traduit des auteurs anglo-saxons de science-fiction comme Alastair Reynolds, Catherine Asaro ou Stephen Baxter — ces deux derniers en collaboration avec Roland C. Wagner.
Sa traduction du roman de Megan Lindholm (Robin Hobb), le Dernier Magicien, a reçu à l'unanimité du jury le prix Imaginales 2004.
 

Jean-Claude DUNYACH
Né en 1957 à Toulouse, Jean-Claude Dunyach est ingénieur aéronautique depuis 1982.
Il a été, successivement ou en parallèle, écrivain, parolier de chansons, chroniqueur SF (à La Dépêche du Midi, puis l’Express), anthologiste (Escales 2000), responsable des fictions francophones de Galaxies jusqu’en 2005, puis directeur de la collection Bragelonne SF, poste qu’il a abandonné en 2009 pour se remettre à écrire.
Il est également membre du jury du Grand Prix de l’Imaginaire.
 
Auteur d’une centaine de nouvelles de science-fiction, de fantastique ou de fantasy dont une partie a été rassemblée dans sept recueils, il a aussi écrit plusieurs romans dont Étoiles mortes (Prix Rosny 1992) qui s’est vu doté d’une suite écrite en collaboration avec Ayerdhal, Étoiles Mourantes (Grand Prix de la Tour Eiffel 1999 et Prix Ozone 2000).

Jean-Claude Dunyach utilise ses connaissances informatiques pour les appliquer à l’écriture ; on lui doit en effet un programme d’analyse stylistique sur Macintosh. Il s’intéresse tout particulièrement à l’avenir du livre numérique et contribue à de nombreux débats sur le sujet.


Sandrine GESTIN
Née en 1969 à Quimper, elle a toujours eu une imagination proche des légendes celtiques et autres contes bretons. Les vieilles rues de Locronan et sa passion pour les films fantastiques (heroïc fantasy en premier lieu) vont l'entraîner,  à prendre des cours de dessin puis elle s'inscrit à Paris  à l'ESAG où elle suivra pendant 3 ans des cours très poussés.
 
S'ensuivront plusieurs projets de BD. Mais Sandrine ne "sent" pas la BD comme un aboutissement et sa technique de travail (en couleur directe) demanderait trop de temps.

Elle rencontre, ainsi, le monde de la presse. Tilt en premier avec qui elle collaborera très peu de temps à la revue Tilt avant sa disparition, puis fera plusieurs couvertures avant d'éditer  chez les éditions Gründ jusqu'en 1999.
Elle se lancera dans l'aquarelle dès son deuxième livre.
Parallèlement à ces ouvrages, elle illustrera des couvertures de jeux de rôles, des cartes de collection (type Magic) et participera aux revues Casus Belli et Dragon Magazine, faeries ainsi que Science et vie junior...
C'est à cette période qu'elle se lance dans la peinture à l'huile...

Sandrine était déjà venue lors des premiers salons : elel avait enchanté » le public avec ses tableaux représentant elfes, fées et autres créatures féériques.



Sophie MOULAY
 Née en 1979 à Poitiers, Sophie Moulay acquiert très jeune le goût de la lecture, privilégiant les romans policiers et la fantasy.
Elle poursuit ses études à l’Université de Poitiers et devient professeur de mathématiques, actuellement en poste au collège Théophraste Renaudot de Saint Benoît.
 
Elle écrit son premier roman en 2007, mais c’est en 2009 qu’elle imagine le personnage d’Almus, cet Élu privé de pouvoirs, en s’appuyant sur l’expérience acquise au contact des adolescents qu’elle côtoie dans son métier.



 
Jean-Philippe POGUT (Jean-Phi)

Jean-Philippe POGUT est né le 8 juin 1973 à Niort. Déjà enfant, Jean-Phi voulait être dessinateur de bande dessinée.
En 2004, il crée le personnage de Mahona, petite fille espiègle qui lui ouvre les portes "du monde de la BD".
En 2005, il réalise un album mettant en scène le groupe de chanteuses L.
En 2006, le conseil général des Deux-Sèvres fait appel à lui pour réaliser sous forme de BD le livret de l'aide sociale à l'enfance, qui remporte le prix coup de coeur des meilleurs projets des conseils généraux.
Après deux ans de galère, Jean-Phi réalise, en collaboration avec Cauet, un album de conseils foireux pour draguer : La drague pour les nazes.
Il sort en septembre le premier tome des Bidiwizs : La prophétie (éditions Nakarmaz), une BD pour enfants pleine de magie et de créatures fantastiques.
Il est également professeur de dessin extra-scolaire et vit à Epannes avec sa femme et ses filles.
 
Sur son stand, il fera des caricatures style manga des visiteurs.

Jean-Phi est l'auteur de notre splendide affiche.
   
 
Stéphane TAMAILLON
Né en 1970, Stéphane Tamaillon, très tôt passionné par la littérature, la bande dessinée et le cinéma, a dévoré les ouvrages d’Hergé, de Stephen King ou d’Arthur Conan Doyle avant de découvrir le cinéma " de genre ". Les extra-terrestres de Spielberg, les monstres de Carpenter ainsi que les vieux films de science-fiction et d’aventure des années 1950 ont nourri son imaginaire. Après un passage par l’école des Beaux-Arts, il a suivi des études d’histoire pour devenir enseignant.

La littérature pour la jeunesse lui permet de contenter son goût pour l’Histoire avec un grand H, mais aussi celui qu’il conserve pour les récits mystérieux et les séries B de son enfance.

Titulaire des prix Coup de pouce 2010 (pour l'ogre de la couronne), et  Coup de coeur des Espaces Culturels Leclerc 2010 (pour kroko), les livres de ce jeune professeur poitevin ont fait partie de nombreuses sélectins pour des  prix jeunesse.

Venu en voisin (il est professeur d'histoire-géographie au collège André Brouillet de Couhé), il nous présentera notamment son dernier ouvrage Krine T1 : les pilleurs de cercueil.


Roland Charles WAGNER
Né le 6 septembre 1960, il  est un écrivain français de science-fiction à tendance souvent humoristique.
Depuis ses débuts professionnels en 1981, il a publié une centaine de nouvelles et une cinquantaine de romans, qui lui ont valu, entre autres, le Prix Tour Eiffel, plusieurs Prix Rosny aîné et le Grand Prix de l'Imaginaire.
 
C'est avec un humour tantôt grinçant tantôt désopilant, que Roland C.Wagner s'attache, depuis le début des années 1980, à dénoncer les dérives de l'impérialisme au travers textes engagés comme La saison de la sorcière, pax Americana ou plus récemment L.G.M.
 
Ce qui ne l'empêche ni de rêver à des mondes lointains (Le chant du Cosmos, Les aventuriers des étoiles), ni de s'amuser (Les futurs mystères de Paris).
 
Les Futurs Mystères de Paris mettent en scène un détective privé « transparent » répondant au nom de Temple Sacré de l'Aube Radieuse.
Commencé en 1996 avec La Balle du néant, ce cycle auquel appartiennent notamment  Le Chant du cosmos (1999), space opera décrivant un jeu mental fortement inspiré du go.
 
Il est l'inventeur du concept de la psychosphère qui imprègne l'Histoire d'un Futur et a eu l'idée du terme Aya, pour désigner une intelligence artificielle dans son roman La balle du néant.
Après avoir décrit avec férocité dans La Saison de la sorcière (2003) une France ultra-sécuritaire du proche futur envahie par les États-Unis qui lui a valu les prix Bob-Morane et Rosny-Aîné 2004, il revient au space opera avec Le Temps du voyage (2005), un roman d'aventures vancien et picaresque qui mêle aventures et réflexion sur le colonialisme.
Quant à Pax Americana (2005), il traite de manière réaliste et humoristique des conséquences à l'échelle mondiale de la déplétion pétrolière.
 
Il est l'auteur d'une biographie uchronique de H. P. Lovecraft ( HPL (1890-1991)) et de nombreux pastiches d'auteurs de science-fiction reconnus, notamment Les trois lois de la sexualité robotique.
Il a également traduit en français des auteurs comme Norman Spinrad, Arthur C. Clarke, Jack Vance, Stephen Baxter ou Catherine Asaro — les deux derniers en collaboration avec Sylvie Denis.
 
Il lui arrive aussi d'écrire des paroles pour des groupes de rock, dont Brain Damage dont il est également le chanteur.
Roland C. Wagner a écrit sous de multiples pseudonymes dont Richard Wolfram, Henriette de la Sarthe, Paul Geeron, Red Deff.


AUTRES INTERVENANTS


Jean-Jacques CHABEAUDIE
 Formé aux arts décoratifs, Jean-Jacques Chabeaudie a rejoint depuis plusieurs années le cercle restreint des peintres visionnaires et surréalistes. Si l’esthétique est toujours présente, elle n’en demeure pas moins subordonnée au symbolisme de son travail, qui est là avant tout pour dénoncer et prévenir. Cette démarche est plus proche de l’œuvre du philosophe que de celle du décorateur.
Les thèmes chers au cœur du peintre ne sont autre que les enjeux de notre temps, le danger des manipulations génétiques, la folie d’une technologie  mal utilisée et l’équilibre des systèmes d’une nature malmenée.





Gilles FRANCESCANO  
  Gilles Francescano est né en 1966 à Nice
Depuis 1989, il se consacre à l'Art Fantastique avec des images mêlant la science-fiction, la poésie et l'horreur. Ses peintures sont utilisées pour l'édition de romans, de jeux informatiques ou de films vidéo. Il a, à ce jour, réalisé plus de 300 couvertures ou publications pour des éditeurs tels que J'ai Lu, Fleuve Noir, l'Atalante, Jeux Descartes, Infogames (dont le jeu Alone in the dark ou le film Waxwork)
Ses illustrations, souvent exposées en France et à l'étranger, lui ont valu de recevoir de nombreux prix tels que : l' " Aérographe d'or " 1996 en Allemagne, le "Grand Prix de la science-fiction européenne " en 1993 à Jersey et le "Grand Prix mondial de la science-fiction" en 1995 à Glasgow.
Il est depuis 2000 le président de l'association ART&FACT regroupant une trentaine d'illustrateurs professionnels dont Manchu, Caza, ou Florence Magnin.
Il dirige actuellement la rubrique "Coups de crayon" consacrée aux illustrateurs dans le mensuel cinéma "L'Ecran Fantastique".
Depuis 2002, il est conseiller artistique général du festival international de science-fiction de Nantes " Utopiales ".
Depuis peu, il se consacre à des œuvres en volume dans lesquelles le spectateur est entièrement immergé.
En mai 2004, il réalise l'affiche du festival "Les Imaginales "à Epinal et présente son exposition rétrospective " 15.000 nuits d'images " au Musée d'Art contemporain d'Epinal.


Jean-Michel LEUVREY  
 Durant vingt années consécutives, Jean-Michel Leuvrey a travaillé en France et en Suisse en qualité d’archéologue et spécialiste des techniques de la pierre taillée: préhistoriques et historiques.

Ce travail s’est concrétisé par de nombreuses publications, travaux de recherche et  expertises.
Parallèlement à son activité de chercheur, il a participé à de nombreuses expositions temporaires et permanentes  comme conseiller, ou responsable d’exposition.

Au cours de toutes ces années, il est très impliqué dans divers projets de valorisation du patrimoine, vulgarisation de l’archéologie et développement touristique.
Ces projets  ont été menés en collaboration avec divers instituts (musées, écoles, foyers et centres de vacances).
Cette démarche peu courante dans le domaine  de la recherche, s’est traduite par de nombreuses conférences, des animations dans les parcs  archéologiques et des interventions auprès des écoles primaires et secondaires.

Depuis le mois de juin 2005, il dirige les ateliers de la préhistoire sur le site du Chaffaud (Vienne), animations et projets pédagogiques autour du thème « Revivre la Préhistoire ».

 


Yann MINH
 Plusieurs fois primé pour ses créations artistiques dans les domaines de l'art contemporain et de la cyberculture, Yann Minh, né en 1957, est un artiste multimedia et écrivain de science-fiction cyberpunk, fondateur des Noonautes, mouvance néo-cyberpunk, réalisateur en art video en documentaire et en habillage de télévision, infographiste 3D, Réalisateur 3D, illustrateur, documentariste, écrivain et photographe, conférencier et enseignant spécialisé dans la cyberculture et les mondes persistants.
Il se décrit souvent comme un NooConteur cyberpunk.
Il présente au centre national d'art et de culture Georges-Pompidou en 1983, une installation multimédia immersive, décrivant un monde virtuel précurseur du cyberpunk et des métavers : MEDIA ØØØ [

 

 

 

PARTENAIRES ET SPONSORS




Cette manifestation ne pourrait exister sans tous nos partenaires et sponsors qui nous ont fait confiance.



PARTENAIRES INSTITUTIONNELS

C’est grâce à ces collectivités locales que ce festival a pu être créé et perdure toujours.
Saluons leur confiance et leur dynamisme face à ce festival, qui est loin d’être imaginaire !

Mairie de Civray

Syndicat mixte du Pays civraisien

Communauté de communes du civraisien

Conseil général de la Vienne

Conseil Régional Poitou-Charentes


SPONSORS

Le Journal de Civray est notre partenaire de la première heure : grâce à son aide sans faille, nous avons pu mener à bien les trois premiers festivals et préparons le  quatrième.
Son équipe dirigeante est également partie prenante de l'organisation : sa rédactrice en chef, Dominique Impe n'est autre que la secrétaire de l'association Miroirs d'Ailleurs, organisatrice de cet évènement.


L'imprimerie Impe nous a également aidés dès le début en prenant en charge les affiches.
Cette année, elle nous fournira encore les affiches, mais également la billetterie et les T-shirts imprimés aux couleurs de Miroirs du Futur 2010.


L’imprimerie Tanis, de Chevanceaux, est également un partenaire qui nous suit depuis la première édition : grâce à  lui, nous avions pu créer les T-shirts millésimés des festivals précédents.



Nous remercions également pour leur aide :


Le garage SCAP – Peugeot de Civray, qui nous prête les véhicules navettes nous permettant d’aller chercher nos auteurs à Poitiers,

ainsi que tous les commerçants qui nous ont apporté leur concours pour les lots de la tombola :

Boulangerie Chebassier - Civray
Boulangerie Malfoy - Civray
Carrefour Market - Civray
Coop – Civray
Epicerie Vival Civray
Esthéticienne Ambélie – Civray
Etablissements Gargouil - Charroux
Garage Contact Auto – Savigné
Intermarché – Savigné
La ferme de l’Epine, production d’escaegots – Château-Garnier
Le Journal de Civray
Magasin de vêtements Boutique 28- Civray
Mercerie Matéma – Civray
Motoculture Blanchard – Savigné
Optique Ramé - Civray
Photographe Patault – Savigné
Pizza Juliano – Civray
Restaurant Chez Lui - Savigné




 
 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :