Festival SF en Poitou : compte-rendu de la réunion du 11 décembre 2009

Publié le par Françoise Boutet

 Notre première réunion a eu lieu en comité réduit, beaucoup de personnes s'étant excusées.

Il en est ressorti que le noyau "dur" de l'association est formé : elle va donc pouvoir renaître et envisager un festival à Civray.

Parmi ce premier groupe, nous comptons déjà un conteur local et une jeune amatrice de cosplay qui nous feront part de leurs conseils et connaissances dans ces deux domaines, qui entrent parfaitement dans l'esprit " fantastique, merveilleux, science-fiction," dans lequel s'inscrira le futur festival "Miroirs du Futur".

Cette manifestation sera certainement prévue en automne sur un week-end, voire 3 jours, à voir avec la disponibilité des salles locales et les autres manifestations du même type en France.

Ont été évoquées les présences possibles (nous avons déjà l'accord potentiel de la plupart des intervenants) :
- d'auteurs
- d'artistes présentant leurs oeuvres (infographies, aquarelles, peintures à l'huile, photographies...),
- de scientifiques ayant présenté des émissions à la télévision,
- d'expositions (cryptozoologie, histoire du manga et du cosplay...),
- de conférences,
- de conteurs (contes en patois,  contes traditionnels anglais à nous faire découvrir...
- de concours (cosplay...),
- de résidence d'artiste (auteur, comédien, peintre ?) à Civray,
- d'animations (cuisine moléculaire, atelier d'écriture, scientifiques... ),
- d'exposants (vêtements et accessoires cosplay/gothique/féérique, tatoueur...),
- de maquilleurs, coiffeurs spécialisés en effets spéciaux,
- de jeux de rôles (grandeur nature),
- de créateur de jeux vidéos... ,
- de cuisine "extra-terrestre".

Par ailleurs nous avons survolé les premières possibilités de subventionnement, partenariat et sponsoring : à creuser !
Nous recherchons également des pistes nous permettant de présenter des prototypes "du futur" (agronomie, médecine,  électro-ménager interactif, concept cars, armes...), ou d'attirer des chercheurs qui travaillent sur ces thèmes et pourraient nous faire découvrir le niveau de la recherche actuelle et ses retombées à venir.

Nous avons déjà trouvé des jeunes  volontaires pour servir de chauffeur pendant la manifestation : les années précédentes, nous avions bénéficié d'un partenariat avec un garage local qui nous avait prété des monospaces nous servant à véhiculer les auteurs entre les gares d'arrivée des intervenants et le site.

Il nous faudra trouver des hôtesses pour animer le festival.
Esthéciennes et coiffeurs locaux seront contactés prochaînement, de même qu'un restaurateur pour nous permettre de présenter un repas "extra-terrestre" le samedi soir.
La plupart des intervenants jouant d'un instrument, a été envisagée la possibilité d'une animation musicale effectuée pendant le repas par un groupe local et l'improvisation d'un boeuf réunissant tous les volontaires.

Tout le monde a été d'accord sur le fait de vouloir ouvrir cette manifestation à tous : établissements scolaires, associations et autres structures de Civray et du canton (commerçants, anglophones, etc...).
Notamment, le cinéma et la bibliothèque municipale qui pourraient (devraient ?) être des interlocuteurs privilégiés dans ce projet culturel.

A voir avec eux comment ils peuvent (et veulent) s'intégrer dans ce projet, le but restant quand même de garder une certaine homogénéité centrée sur l'imaginaire, la sf, le fantastique, le merveilleux.

Nous avons été invités à venir nous présenter lundi 14 décembre dans le cadre d'une réunion de toutes les associations culturelles civraisiennes.
Nous allons, bien entendu, parler de notre projet et peut-être allons nous déjà drainer la coopération de quelques unes d'entre-elles.

Si ce projet vous intéresse, si vous connaissez autour de vous des amateurs, merci de leur passer l'info.

Les organisateurs.

Vous pouvez, bien entendu poser toutes les questions relatives à ce projet via :
- miroirsdufutur@yahoo.fr
- Françoise Boutet : 06 63 96 62 33
- Dominique Impe : 06 32 53 46 25
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article